Maison
de la Poésie
de Rennes


47 rue Armand Rébillon

Ouvert
du lundi au vendredi
de 9h à 17h

Résidences

En cours

Gabriel Gauthier, Maxime Devige

Jumelage - Collège Simone Veil
13 novembre 2023 → juin 2026

À venir

Grégoire Sourice

Résidence d'automne
28 octobre → 22 décembre 2024
Toutes les résidences

Appel à candidature

Résidences de création 2025-2026

Jusqu'au 1er septembre 2024

Dernier podcast

Le meilleur système · Anne-Sarah Huet · 20 novembre 2023

Tous les podcasts

Poètes en classe

Justin DelareuxMia Brion

Date : 10 & 11 mars 2022

Lieu : Ecoles d'Ille-et-Vilaine

Avec : Ecole Saint-Yves, école Les Clôteaux, école Suzanne Lacorre

Du CP au CM2

Chaque année, nous invitons des poètes émergent.es lors de notre semaine intitulée La Poésie qui vient. C’est l’occasion pour ces artistes aussi de venir donner des ateliers d’écriture dans les classes de primaire de l’Ille-et-Vilaine.

Cette année, nous avons invité Mia Brion et Justin Delareux à rencontrer les classes du CP au CM2, jeudi 10 et vendredi 11 mars 2022.

Les artistes ont rencontré les élèves des écoles Suzanne Lacorre (St-Jacques-de-la-Lande), St-Yves (Rennes) et les Clôteaux (Rennes). Un recueil rassemblant les textes des élèves de CP-CE1 écrits lors d’un atelier avec Justin Delareux est consultable à la Maison de la Poésie.


Justin Delareux développe une œuvre polymorphe, contextuelle, dans le domaine des écritures, opérant des liens, des collisions, entre la création littéraire, plastique et sonore. Directeur de publication, agent de liaison, pour la revue Pli et ses éditions.

Dernières publications : Quelques verbes d’actions (pariah, 2019), Parloar (pariah, 2018), Extrait des nasses (Al Dante, 2016).

Mia Brion est autrice, traductrice et performeuse.

Elle pense souvent, reconnaissante, à Jodie Foster dans Contact (1997). La docteure Ellie Arroway attend un signal et l’interprète comme adressé, car on lui donne les conditions matérielles pour le faire. Ce qui fait que le film continue.

Ses conditions sont de pouvoir faire communauté d’éléments pop comme crypto, dos-à-dos comme face-à-face. Elles sont rendues possibles par des mises en tension qui l’amènent à une pratique où subvertir/réattribuer des formes théoriques/poétiques font des slash fictions dans des espaces critiques.