Maison
de la Poésie
de Rennes


47 rue Armand Rébillon

Ouvert
du lundi au vendredi
de 9h à 17h

Résidences

À venir

Grégoire Sourice

Résidence d'automne
28 octobre → 22 décembre 2024
Toutes les résidences

Appel à candidature

Résidences de création 2025-2026

Jusqu'au 1er septembre 2024

Dernier podcast

Le meilleur système · Anne-Sarah Huet · 20 novembre 2023

Tous les podcasts

Rémunérations

Vous trouverez ici toutes les informations en lien avec les finances de l’association : modes de rémunération pour les artistes-auteurices et pour les salarié.es, ainsi que sources de financement.

Artistes-auteurices

Honoraires suite à une prestation de service

Ce mode de rémunération s’applique à toustes les artistes-auteurices qui interviennent dans notre programmation pour ces actions : lectures publiques sans cession de droits, rencontres, ateliers d’écriture, table ronde, commande d’une œuvre.

Ces activités dépendent de contrats de prestation, et non de cession.

Il est obligatoire que l’artiste-auteurice nous facture le montant brut avec un numéro de SIRET. Sans SIRET, il nous est fiscalement impossible d’accepter le document.

On vous renvoie à ce tuto très bien détaillé de La Maison des Artistes pour créer votre SIRET.

Pour les tarifs, on se réfère aux recommandations tarifaires de La Charte des Auteurs et Illustrateurs Jeunesse. Ils sont mis à jour au début de chaque année civile.

Voici nos tarifs de rémunération pour 2024 :

  • 500 € bruts pour une journée complète ou une lecture/performance
  • 301 € bruts pour une demi-journée ou une table ronde

La Maison de la Poésie n’étant pas une structure de diffusion, elle ne verse donc pas de contribution diffuseur ni de précompte à l’URSSAF Limousin. On vous invite à lire cet article détaillé de l’association Le Trait pour mieux comprendre ces questions.

Rémunération artistique sans contrepartie

Ce mode de rémunération s’applique aux bourses de création lors des résidences, où au moins 70% du temps est réservé à la création personnelle. Il ne s’applique donc pas aux résidences de commande, ni aux résidences-mission.

Dans ce cas, la facture avec SIRET n’est pas obligatoire. La convention de résidence avec la Maison de la Poésie suffit à justifier le montant reçu.

Les montants des bourses dépendent de chaque tutelle (Ville, Région, Département, DRAC). Aujourd’hui, les professionnel.les préconisent un minimum de 2000 € brut par mois de résidence (4 semaines).

Voici les montants en Bretagne en 2024 :

  • 2200 € bruts par mois pour les résidences de création (Région Bretagne)
  • 2000 € bruts par mois pour la résidence émergence (Ville de Rennes)

Pour plus de transparence, on peut distinguer le montant destiné à la création du montant dédié aux rencontres.

Aujourd’hui, pour les résidences de création, il y a 2900 € d’honoraires suite à une prestation artistique (8 demi-journées d’ateliers et une lecture-performance), et 1500 € de rémunération artistique sans contrepartie.

Intermittence

On peut rémunérer en cachets les artistes-auteurices qui disposent du statut d’intermittent.es du spectacle. On demande des informations administratives nécessaires et les fiches de paie et déclarations sociales sont réalisées par la CAGEC (Centre de gestion et de formation au service des professionnels du spectacle et de la culture).

Équipe associative

Assemblée générale

Les bénévoles de l’association ne perçoivent aucune rémunération en contrepartie de leur investissement. Iels peuvent être défrayé.es pour les trajets faits dans le cadre des activités de l’association, à hauteur de 0,23 €/km.

Salarié.es

Les salarié.es de l’association sont rémunéré.es selon la grille des salaires votée par le Syndeac (Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles).

Le tableau de référence est celui des emplois autres qu’artistiques.

Le poste de direction (temps plein) est dans le Groupe 3. Le poste de médiation scolaire (mi-temps) est dans le Groupe 5. Les postes d’entretien de la maison (14h/mois) et du jardin (16h/mois) sont dans le Groupe 9.

L’échelon évolue automatiquement tous les deux ans.

Stagiaires

L’association ne souhaite pas augmenter artificiellement ses capacités de travail en profitant de la précarité des étudiant.es et en transformant les stages en CDD sous-payés. Il n’y a donc jamais d’appels aux stagiaires.

La gratification est celle du seuil légal pour toustes les étudiant.es stagiaires accueilli.es. Elle se fait au nombre réel d’heures travaillées, et fluctue donc en fonction des mois et des années.

Par exemple, la gratification lissée entre mars et avril 2024 est de 639,45 € par mois.

Comme le budget de l’association est restreint, on se limite à un ou deux stages par année civile, pour des durées d’accueil par stage de 2 mois maximum.

Financements

Subventions

La Maison de la Poésie ne fonctionne qu’avec des subventions publiques. C’est un choix politique assumé. Les subventions publiques restent contraignantes, notamment à cause de la disparition progressive des aides au fonctionnement, remplacées par des aides au projet.

Voici les montants totaux versées par les tutelles locales pour 2024 :

  • 64 300 € de la Ville de Rennes
  • 23 800 € de la DRAC Bretagne
  • 19 400 € de la Région Bretagne
  • 5800 € du Département d’Ille-et-Vilaine

Voici les montants versés par les autres établissements publics et organismes de collecte pour 2024 :

  • 6500 € de la Sofia
  • 3500 € du CFCopies
  • 2000 € du Centre National du Livre

Ces sommes sont complétées par d’autres aides de partenaires culturels. Par exemple, le Frac Bretagne participe à hauteur de 1000 € (50%) à la résidence émergence.

L’association est locataire de la villa Beauséjour, propriété de la Ville de Rennes. Le loyer mensuel est de 275 €. Depuis 2023, les charges des fluides ne sont plus refacturées par la Ville de Rennes aux associations locataires.

Établissements scolaires

Lorsque nous organisons des ateliers, des rencontres ou des résidences dans les établissements scolaires, nous rémunérons les auteurices en honoraires suite à une prestation de service.

Nous demandons aux établissements scolaires une contribution financière qui participe aux honoraires des auteurices.

Pour les rencontres et ateliers ponctuels, cette contribution est de l’ordre de 100 € pour les collèges et les lycées et 50 € pour les écoles.

Pour les projets plus conséquents, comme les ateliers suivis sur plusieurs semaines ou les résidences en milieu scolaire, cette contribution est adaptée en fonction du budget du projet déposé lors de nos demandes de subventions.

Pour les ateliers qui accompagnent nos résidences annuelles (d’automne et de printemps), aucune contribution des établissements scolaires n’est requise, les honoraires des auteur·ices sont couverts par les subventions que nous recevons pour ces résidences.

Cotisations et inscriptions

L’adhésion à l’association est de 10 € en plein tarif, et gratuite pour les demandereuses d’emploi et étudiant.es.

On a environ 60 adhérent.es au total par an, autant dire que la somme réunie par ce biais est symbolique vu les dizaines de milliers d’euros nécessaires pour faire fonctionner l’association.

Pour les ateliers d’écriture, les tarifs d’inscription sont calculés selon le quotient familial, et la Maison de la Poésie prend en charge la moitié de la rémunération artistique pour proposer des tarifs plus accessibles à toustes.

Tous nos événements sont gratuits.