Maison
de la Poésie
de Rennes


47 rue Armand Rébillon

Ouvert
du lundi au vendredi
de 9h à 17h

Réseaux


Résidences

En cours

Gabriel Gauthier, Maxime Devige

Jumelage - Collège Simone Veil
13 novembre 2023 → juin 2026

Laure Mathieu

Résidence de printemps
1er avril → 26 mai 2024
Toutes les résidences

Dernier podcast

Le meilleur système · Anne-Sarah Huet · 20 novembre 2023

Tous les podcasts

Récemment...

Lectures croisées #4

Le 10/05/2023, par Anne-Marie

Un petit point sur les stages

Le 25/04/2023, par Quentin

Résidence de Coline Pierré à l'école Marie Curie de Redon

Le 04/04/2023, par Lucie

Lectures croisées : Notes de Berges

sabrina soyerNelle Gevers

Date : 30 mai 2023 · 19h

Lieu : Bar Le BabaZula, 182 avenue Général George S. Patton

Tarif : Entrée libre et gratuite

On s’est rencontré·es sur des berges, avec des sacs à dos remplis d’histoires de désirs à raconter lorsqu’on drague des rivières et les suit jusque dans des failles.

On s’est rencontré·es sur des sentiers en cherchant des spots de cruising réels, et ceux qu’on a dû inventer car ils ne correspondaient pas à la définition, ni à l’amour qu’on voulait faire avec des pierres. J’ai dit qu’il était très important pour moi de connaître des endroits pour pouvoir m’envoyer en l’air, ou pas, avec exubérance et une difficulté volontaire sans me faire traiter de pouffe, tu as dit qu’il était très important d’avoir des habits lacérés pour s’identifier en se défaisant ou pour se désidentifier habillé·e de tout ce qui là.

Nous avons marché dans les villes en suivant ce qui ruisselle mélangé aux poubelles scintillantes mélangées à la boue pleine de nitrates et au bout, un des bouts, il y avait un scandale. Une méga-bassine d’eau mise sous cloche par des kékés. Ils voulaient faire pousser du maïs à -3°C comme + 50°C, pour nourrir des cochons dont les cacas voyageant engraissent les algues vertes de Saint-Brieuc.

À un autre bout il y avait un petit palais de branchages savants abritant un cinéma porno pour les meufs, et aussi pour certains mecs qui se retrouvaient pour faillir ensemble… Venez écouter la suite.


sabrina soyer est artiste et écrivaine. Elle a écrit des textes et des poèmes dans des formats de microédition, ou dans des livres comme RRRRRRROOOOOOOOMMMMMMME (Mix-FRAC Aquitaine, 2011).

Elle a créé les ateliers d’écriture et de traduction expérimentale How to become a Lesbian, pour The Cheapest University, desquels elle a tiré une revue du même nom. Le 4ème et dernier numéro paru est How to become a motherfuckinelegist.

Ses recherches portent sur l’écriture expérimentale, l’histoire des féminismes et des mouvements queer dans l’art et la littérature, les relations entre genres littéraires et construction sociale des genres.

Elle travaille actuellement en duo avec Lisa Robertson sur le livre I of song, à paraître chez Nion Editions. Elle a co-traduit avec Claire Finch son livre Debbie : une épopée (Joca Seria, 2021).

Son site

Nelle Gevers glane et raconte des histoires qui invoquent les collections de pierres à venin, les stone butches qui transmettent leurs langages calcaires, les fontaines pétrifiantes en bords de friches, les putes qui font de l’amour avec les cailloux, les crues chantantes et les gestes boueux.

Il compose des espaces fictifs, où se mêlent archives et hallucinations et y invite des corps et leurs désirs. Son travail prend la forme d’installations, de costumes, de collectes, de dessins, de veillées et de ballades (emoji note de musique).

Il a récemment participé à l’exposition Ooze, Odds & ends à Buropolis, au FACT festival, à la fête du ruisseau des Aygalades, à l’exposition Glory Garrigue et a co-organisé Extra-Soleil à la grotte Saint-Michel d’Eau Douce. Il travaille également en lien avec le bureau des guides du GR2013 et Mémoires des Sexualités à Marseille.