Maison
de la Poésie
de Rennes


47 rue Armand Rébillon

Ouvert
du lundi au vendredi
de 9h à 17h

Réseaux


Résidences

En cours

Gabriel Gauthier, Maxime Devige

Jumelage - Collège Simone Veil
13 novembre 2023 → juin 2026

Laure Mathieu

Résidence de printemps
1er avril → 26 mai 2024
Toutes les résidences

Dernier podcast

Le meilleur système · Anne-Sarah Huet · 20 novembre 2023

Tous les podcasts

Récemment...

Lectures croisées #4

Le 10/05/2023, par Anne-Marie

Un petit point sur les stages

Le 25/04/2023, par Quentin

Résidence de Coline Pierré à l'école Marie Curie de Redon

Le 04/04/2023, par Lucie

Bande originale

Nicole Caligaris

Date : 3 décembre 2021 · 19h

Lieu : Théâtre National de Bretagne, 1 rue Saint-Hélier, salle Guy Parigot

Avec : Ciné-TnB

Tarif : Entrée libre et gratuite

Comme défi d’écriture, Nicole Caligaris a réécrit plan par plan le film Vanishing Point, réalisé par Richard Sarafian en 1971.

C’est un road-movie bien barré pendant lequel le personnage principal du nom de Kowalski fait le pari qu’il peut conduire une Dodge Challenger R/T 440 Magnum blanche de Denver à San Francisco en quinze heures. Ensuite la police se lance à ses trousses et c’est là que le bordel commence.

Pour conclure : si vous voulez voir un film d’action qui va à fond la caisse et en même temps profiter d’une performance littéraire imaginée par une des autrices les plus étonnantes du contemporain, c’est là que ça se passe.


Nicole Caligaris est autrice.

Plusieurs de ses livres abordent des sujets sociaux parfois à la limite de la bizarrerie, comme la migration dans Les Samothraces (Le Nouvel Attila, 2016) et Barnum des ombres (Verticales, 2003), la condition de l’homme dans Les chaussures, le drapeau, les putains (Verticales, 2003), L’Os du doute (Verticales, 2006) et Le paradis entre les jambes (Verticales, 2013), ou encore sur la guerre dans La Scie patriotique (Le Nouvel Attila, 2016).

Son style est difficile à définir tant il fluctue et s’adapte d’un sujet à l’autre.

Elle enseigne au Master de Création Littéraire du Havre. Sur remue.net, il est écrit que c’est une « écrivaine inclassable », manière sans doute de dire qu’elle est libre.