Maison
de la Poésie
de Rennes


47 rue Armand Rébillon

Ouvert
du lundi au vendredi
de 9h à 17h

Résidences

En cours

Gabriel Gauthier, Maxime Devige

Jumelage - Collège Simone Veil
13 novembre 2023 → juin 2026

À venir

Grégoire Sourice

Résidence d'automne
28 octobre → 22 décembre 2024
Toutes les résidences

Appel à candidature

Résidences de création 2025-2026

Jusqu'au 1er septembre 2024

Dernier podcast

Le meilleur système · Anne-Sarah Huet · 20 novembre 2023

Tous les podcasts

Ateliers d'écriture : Danse et poésie

Marie de QuatrebarbesJohanna Faye

Date : 23 → 27 mai 2022 · 10h → 13h

Lieu : CCNRB, 38 rue Saint-Melaine

Avec : CCNRB

Tarif : Gratuit, réservation obligatoire : 02 99 51 33 32

Atelier complet - sur liste d’attente

4 ateliers de pratique (le 26 mai est férié), entre danse et écriture, pour explorer les liens entre mot et geste.

Les ateliers sont suivis, et leur contenu sera donné aux participant.e.s lors de la première séance.

Les inscriptions se font par téléphone au 02 99 51 33 32 ou par email à contact@maisondelapoesie-rennes.org

Heures Joyeuses
Le 22 mai, de 11h à 16h, il est également possible de rencontrer les deux artistes et de participer à une journée de pratique lors des Heures Joyeuses organisées par le CCNRB.


Marie de Quatrebarbes a publié plusieurs livres de poésie, parmi lesquels Les vivres (POL, 2021), Voguer (POL, 2019) et un roman, Aby (POL, 2022).

Elle a dirigé Madame tout le monde (Le Corridor bleu, 2022), une anthologie de la nouvelle génération de poésie contemporaine.

Elle a co-créé la revue de poésie et de traduction La tête et les cornes et édité l’œuvre poétique complète de Michel Couturier (La tête et les cornes, 2016).

Avec Maël Guesdon et Benoît Berthelier, elle a traduit Discipline de la poète états-unienne Dawn Lundy Martin (Joca Seria, 2019).

Johanna Faye est chorégraphe et codirectrice du CCNRB, qui la présente ainsi :

Trouver un terrain d’entente par le mouvement. Voilà une des préoccupations qui traversent le geste créatif de Johanna Faye. Une conversation qui trouve sa source dans les inspirations plurielles de la chorégraphe, où l’importance du rapport au sol extraite de sa pratique de b-girl côtoie la verticalité et l’approche sensible de la danse contemporaine.

Elle est à l’origine des créations chorégraphiques Inner, Earthbound, Fact ou encore Iskio.